Notre vision

Discours Reunion publique 14/12/19

« Ensemble, faire vivre le territoire », tel sera notre leitmotiv pour les 6 années qui viennent si nous sommes réélus.

Comme nous avons commencé à le faire ces 3 années, nous continuerons d’installer une gestion saine et durable de la Commune : continuer la remise à niveau et entretien des routes, des bâtiments communaux, proposer des services publics de qualité pour les habitants du village (déneigement, école, bibliothèque, …), offrir un village propre et agréable, … Ce sont toutes ces petites choses, qui font que des habitants se sentent bien dans leur « cadre de vie », et que nos visiteurs se sentent bien « accueillis ». L’accueil, ce mot doit trouver tout son sens dans notre village-station. Un territoire qui vit, c’est d’abord un territoire bien entretenu, dont nous sommes fiers.

Toutefois, au-delà d’une bonne gestion de notre Commune, nous voulons résolument porter une ambition, une Vision pour notre village-station du Cœur de Chartreuse ! C’est une vision ouverte et renouvelée que nous voulons porter, avec vous. Une vision collective de ce que pourra être à l’avenir Saint Pierre de Chartreuse.

Le changement climatique, la mondialisation, les nouvelles pratiques touristiques comme les évolutions technologiques imposent d’entamer un nouveau cycle afin d’assurer l’avenir de nos territoires et de ceux qui y vivent. Plus qu’une ambition, c’est un devoir envers les générations futures.

En effet, nous vivons actuellement une mutation profonde de notre société, et nous nous interrogeons de plus en plus sur les valeurs qui fondent notre existence : quelle vie sociale voulons-nous avoir ? Dans quel environnement voulons-nous vivre, nous et surtout nos enfants ? Quelles activités et métiers voulons-nous exercer demain, métiers qui puissent nous faire vivre, tout en ayant du sens ?

Notre territoire, de par ses singularités, a certainement de magnifiques réponses à apporter à ses questions profondes de société. Notre moyenne montagne, aux portes de grandes agglomérations urbaines, a ses atouts, sources d’exemplarité et d’aménités particulières à partager. Passons d’une moyenne montagne qui ne constituerait qu’enjeux et problèmes à surmonter, à un territoire porteur d’espoir et de perspective, qui offre et rend possibles des projets de vie. Nous pouvons être ce « Territoire d’une société en transition » … transition écologique, économique et sociale.

Nous pouvons être pionniers à notre tour, comme ont su l’être certains de nos gprédécesseurs. Le siècle précédent, il en a fallu du courage et de l’audace pour oser la transition d’une économie essentiellement manufacturière, agricole et sylvicole, vers le tourisme et le ski !

Il s’agit aujourd’hui de savoir s’adapter et innover, prendre un engagement sans faille, pour réussir un tel nouveau virage, d’une importance peut-être comparable.

Nous avons cette ambition, dans les projets que nous conduirons, pour réussir cette mutation. Ceci prendra du temps, et il faut commencer maintenant, engager les premières actions. Il faut savoir avancer pas à pas, être modestes même, au début, comme nous avons su l’être ces 3 années. Il faut surtout, avancer, tous, dans la même direction.

Il nous faut savoir tirer le meilleur avantage des particularités de notre territoire, de nos extraordinaires ressources. Sachons les mettre en avant, les valoriser, les mettre en scène : Nos grands paysages, nos sommets, nos ressources naturelles, le bois de Chartreuse reconnu AOC, nos rivières comme le Guiers Mort reconnu « rivière sauvage », nos grands sites touristiques, notre patrimoine culturel, le Monastère de la Grande Chartreuse, la Chartreuse, nos musées, nos artistes, …). Inventons notre modèle touristique, ce tourisme « doux » que nous pouvons offrir, donnant la part belle à la découverte, l’émerveillement et l’émotion. Nous sommes de plus en plus les témoins et acteurs d’organisations sociales « hors sols », en milieux urbains, qui méconnaissent parfois l’enchantement provoqué par le grand paysage et l’imaginaire encouragé par les altitudes. Faisons redécouvrir nos montagnes sous un jour nouveau. Des initiatives existent déjà, il importe de les coordonner, les amplifier, les porter, leur donner du sens.

Il nous faut proposer ce tourisme « 4 saisons », diversifié, où le ski et la neige ont toute leur place, leur juste place. Un tourisme qui s’intéresse aussi à la culture et aux relations sociales.

C’est cette montagne accueillante, que nous pouvons offrir, aux touristes, ou plutôt visiteurs, aux habitants, de quelques jours, de quelques années ou de toute une vie, aux Chartrousins, en somme. Nous pouvons être cette destination de rupture avec le quotidien urbain, où s’entremêlent sensations, expériences, rencontres, mystère et magie théatrale.

Nous porterons une approche intégrée, où dialoguent et interagissent entre elles les politiques culturelles et sociales, le tourisme et l’économie de montagne.

En effet, la Culture participe à la construction d’un « récit » sur notre Territoire. On s’émeut lors d’un spectacle, on s’étonne soi-même quand on participe à un atelier de pratique artistique, on découvre autrement son environnement lors d’un spectacle de rue, on se sent valorisé par la venue de touristes d’autres régions ou d’autres pays. Cette richesse d’échange nourrit l’élaboration d’un imaginaire commun, s’appuyant sur la singularité de notre territoire. Comme un appel d’air pour une réoccupation différente de l’avenir. Le récit, nourri par l’expérience culturelle, facilite l’adhésion, le sentiment d’appartenance. Il donne envie de venir en Chartreuse, il donne envie de la découvrir, il peut donner envie d’y venir vivre.

Il y a la « montagne à skier », la « montagne terrain de jeu », la Chartreuse peut maintenant être aussi cette « montagne à vivre », chaleureuse et accueillante ; et Saint Pierre, ce « village-station » où il fait bon vivre.

Il ne faut pas avoir peur des grandes agglomérations, nos voisines. Sachons tisser des partenariats, tout en sachant défendre nos spécificités, dans une relation « gagnantgagnant ». Il nous faut être forts aux « tables des négociations ».

Des décisions fortes pourront être à prendre, au bénéfice de l’intérêt général et du Territoire : transition écologique, tourisme 4 saisons, politique culturelle, aménagements du village, … Il nous faudra ainsi œuvrer activement et porter, avec conviction, notre Vision au sein des instances du territoire : Communauté de Communes Cœur de Chartreuse, Parc naturel régional de Chartreuse, Chartreuse Tourisme … Il faudra donner du sens à notre action communale, et être moteurs au sein de ces instances communautaires.

Nous réaliserons certains projets structurants dans les toutes premières années : aménagement du Plan de Ville (création d’une nouvelle place publique,…) pour accompagner l’installation de la Maison du Parc de Chartreuse et de l’Office de tourisme intercommunal Cœur de Chartreuse, développement du Col de Porte, Maison de Santé dans le bâtiment de l’Ancienne Mairie (qui implique à ce stade près de 14 professionnels de santé, dans le RDC sous la salle des fêtes, …), rénovation de la base de loisirs de La Diat (et notamment lancement d’un appel à projets pour la reprise du complexe immobilier du Grand Som), ...

Nous poursuivrons notre méthode de gouvernance municipale. Un esprit d’ouverture et de dynamique collective guidera notre action :

• Nous donnerons le cap, sur la base d’une Vision vivante et co-construite avec les Chartrousins

• Nous mènerons les projets publics de développement du territoire et nous assurerons les services publics de notre ressort. Nous ferons la promotion de notre Territoire, nous le ferons connaître.

• Mais surtout, il nous faut donner confiance. Notre rôle sera de vous accompagner, de rendre possible les projets des habitants, des associations, des entrepreneurs. L’enjeu est de vous « donner envie », d’y aller, avec nous ; de prendre part à la dynamique.

• La Commune ne pourra pas seule mener et réussir ce grand projet, elle le réussira avec vous, collectivement.

Ensemble, nous voulons faire vivre notre territoire !

Stéphane GUSMEROLI

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :